PUBLICITÉ

Les excuses d'un ancien gardien d'Auschwitz

Les excuses d'un ancien gardien d'Auschwitz
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il comparait pour complicité dans la mort d'au moins 170.000 personnes. Reinhold Hanning, un ancien gardien d'Auschwitz, âgé aujourd'hui de 94 ans, a profité de son procès pour présenter ses exc

PUBLICITÉ

Il comparait pour complicité dans la mort d’au moins 170.000 personnes. Reinhold Hanning, un ancien gardien d’Auschwitz, âgé aujourd’hui de 94 ans, a profité de son procès pour présenter ses excuses et exprimer sa “honte”, devant des survivants du camp d’extermination. Depuis la fin de la guerre, l’ancien SS n’avait jamais osé parler de son passé, pas même à ses proches.

“Je ne suis pas en colère, vraiment, explique Leon Schwarzbaum, survivant d’Auschwitz. Je ne veux pas qu’il aille en prison, mais il aurait dû nous en dire plus pour que la génération d’aujourd’hui sache ce qui s’est exactement passé à Auschwitz.”

Dans un texte lu par ses avocats, l’ancien gardien reconnaît avoir eu connaissance des meurtres de masse perpétrés dans le camp. “On voyait ce qui se passait, mais on ne pouvait pas en parler”, écrit-il. Reinhold Hanning encourt une peine de trois à quinze ans de prison.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espionnage pour le compte de la Chine: arrestations en Allemagne et Royaume Uni

Cologne : évacuation d'urgence après la découverte d'une bombe de 500 kg

"L'intégration européenne doit se poursuivre", selon le vice-chancelier allemand Robert Habeck