Brexit : Londres devra faire le premier pas pour réclamer sa sortie

Brexit : Londres devra faire le premier pas pour réclamer sa sortie
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une réunion préparatoire s’est tenue ce lundi, à la veille du sommet européen qui suivait le Brexit.

PUBLICITÉ

Une réunion préparatoire s’est tenue ce lundi, à la veille du sommet européen qui suivait le Brexit. La chancelière allemande Angela Merkel a reçu ses homologues français et italiens pour adopter une position commune sur la procédure de sortie du Royaume-Uni, qui devra se conformer à l’article 50 du traité de Lisbonne.
“Cela veut dire, et nous sommes d’accord là-dessus”, a déclaré Angela Merkel, “qu’il n’y aura pas de discussion formelle ni informelle sur la sortie du Royaume Uni, tant que l’Union Européenne n’aura pas reçu de demande de sortie”. Le Président français François Hollande a jugé qu’il ne fallait “pas perdre de temps” pour répondre aux défis posés par le Brexit. “Nous prenons acte de ce que le Royaume Uni a décidé”, a affirmé le Premier ministre italien Matteo Renzi. “On tourne la page. Il n’est pas possible de perdre du temps, on doit respecter les régles et les décisions du peuple souverain et nous devons penser à une stratégie pour les mois à venir”. La chancelière allemande a rappelé la nécessité de travailler sur plusieurs priorités pour les pays européens au cours des prochains mois : la sécurité, la gestion des frontières et la compétitivité, notamment pour proposer un niveau d’emploi suffisant pour les jeunes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Brexit plonge le Royaume-Uni dans la tourmente politique

Brexit : des promesses difficiles à tenir

L'économie britannique est prête à affronter les chocs, dit George Osborne