Des milliers de manifestants à Londres contre le Brexit

Des milliers de manifestants à Londres contre le Brexit
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Malgré la pluie et l’annulation de la manifestation, ils étaient des milliers à se rassembler mardi dans le centre de Londres pour exprimer leur colère après le résultat du référendum sur le…

PUBLICITÉ

Malgré la pluie et l’annulation de la manifestation, ils étaient des milliers à se rassembler mardi dans le centre de Londres pour exprimer leur colère après le résultat du référendum sur le Brexit.

A cause du trop grand nombre de personnes inscrites sur la page Facebook de l‘évènement et pour des raisons de sécurité, il avait été annulé.

Contre le Brexit, une pétition en vue d’obtenir l’indépendance de Londres a même recueilli 175 000 signatures.

“Je suis contre le fait que l’Angleterre soit divisée, que le Royaume-Uni soit divisé. Et je n’aime pas tout ce discours sur une majorité qui serait en faveur du Brexit. Deux pays ont voté pour rester dans l’Union européenne et deux pays pour sortir’‘, explique un manifestant, faisant allusion à l’Ecosse et à l’Irlande du Nord qui se sont prononcés pour le maintien dans l’Union européenne et à l’Angleterre et au Pays de Galles qui ont voté pour le Brexit.

“Nous pourrions nous retrouver dans une Grande-Bretagne isolationniste où nous ne serions pas connectés avec d’autres pays. Je crois que le monde va être encore plus connecté, et j’ai l’impression qu’en essayant de se mettre dans une boîte, cela aura des effets préjudiciables sur mon avenir”, déplore une jeune manifestante.

“C’est une souffrance, comme une rupture, vous ne pouvez pas penser à autre chose. C’est juste une tragédie qu’on en soit arrivé là”, regrette une femme présente au rassemblement.

D’autres rassemblements ont eu lieu dans plusieurs grandes villes du pays. Une nouvelle manifestation anti-Brexit est prévue le 9 juillet à Londres.

En quatre jours, une pétition en ligne réclamant un nouveau référendum a recueilli 3,9 millions de signatures.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Géorgie : 20 000 personnes contre la "loi russe"

Législatives croates : les conservateurs pro-européens en tête

Le commandant de l'opération Aspides appelle au renforcement des forces en mer Rouge