EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Projet d'attentat déjoué en France : trois femmes arrêtées

Projet d'attentat déjoué en France : trois femmes arrêtées
Tous droits réservés 
Par Julien Pavy avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un projet d'attentat imminent a été déjoué en France. C'est la conviction des autorités après l'arrestation hier soir de trois femmes à Boussy-Saint-Antoine.

PUBLICITÉ

Un projet d’attentat imminent a été déjoué en France. C’est la conviction des autorités après l’arrestation hier soir de trois femmes à Boussy-Saint-Antoine, une commune de l’Essonne, près de Paris. L’une d’elles a blessé un policier à l‘épaule avec un couteau.

Ce témoin raconte : “On a vu une première femme qui a couru, qui a tenté de mettre un coup de couteau à un policier. Le policier s’est écarté et a tiré quelques balles sur elle. On a entendu les détonations. Après, ils ont interpellé une première femme. Une deuxième, qui partait vers la gare, a aussi été interpellée. Puis une troisième femme.”

Quatre personnes de l’entourage des suspectes ont également été placées en garde à vue.

Une course contre la montre s‘était engagée, après que la police avait reçu hier un message d’alerte sur un risque d’attentat dans les gares parisiennes et en Essonne.

“Ces trois femmes, âgées de 39, 23 et 19 ans, radicalisées, fanatisées, préparaient vraisemblablement de nouvelles actions violentes et de surcroît imminentes”, a déclaré le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Dans une lettre, la principale suspecte aurait prêté allégeance à l‘État islamique et exprimé son intention de commettre une opération suicide pour venger la mort du ministre des attentats de Daech. Cette jeune femme est aussi la fille du propriétaire du véhicule, retrouvé ce week-end près de Notre-Dame de Paris, avec à l’intérieur plusieurs bonbonnes de gaz et bouteilles de gasoil, mais aucun dispositif de mise à feu.

Ce que l'ont sait des projets macabres envisagés par les femmes interpellées à Boussy-Saint-Antoine, dans l'Essonne https://t.co/W1szKiIjXn

— Le HuffPost (@LeHuffPost) 9 septembre 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un homme de nationalité russe et ukrainienne arrêté à Roissy, soupçonné de préparer un attentat

Journée “prisons mortes” en France suite à l'attaque d'un fourgon pénitentiaire

Attaque à l'arme blanche à Paris : trois blessés, un suspect interpellé