EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Corée du Sud : les députés destituent la Présidente Park Geun-Hye

Corée du Sud : les députés destituent la Présidente Park Geun-Hye
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La destitution, votée par la majorité des deux tiers du Parlement (234 pour, 56 contre, 2 abstentions), doit encore être validée par la Cour Constitutionnelle, qui pourrait se prononcer d'ici six

PUBLICITÉ

Les députés sud-coréens ont adopté la motion de destitution contre la présidente Park Geun-hye. 234 ont voté pour, 56 contre, deux se sont abstenus. La majorité des deux tiers requise a été dépassée, bien au-delà des attentes.

La Cour constitutionnelle devra valider la destitution

La cheffe de l‘État devait être, de fait, immédiatement suspendue de ses fonctions et être remplacée par son Premier ministre. Mais sa destitution officielle devra encore être validée par la Cour constitutionnelle, qui pourrait se prononcer d’ici six mois.

La présidente a été éclaboussée par un scandale de corruption, qui a fait descendre dans la rue des millions de Sud-Coréens. Ce vendredi encore, devant le Parlement, des manifestants appelaient les députés à destituer Park Geun-hye, qui est au pouvoir depuis près de quatre ans.

Si la Cour constitutionnelle valide le vote des députés, elle deviendra le premier chef de l‘État sud-coréen démocratiquement élu à être mis dehors.

Forces policières massives, manifestants surmotivés et caméras : le Parlement sud-coréen s'apprête à voter la destitution de Park Geun-hye. pic.twitter.com/0pq0XcRCb5

— Frederic Ojardias (@fredojardias) 9 décembre 2016

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La présidente Park victime d'une "Raspoutine"

Le gouvernement sud-coréen durcit le ton face à la démission massive des jeunes médecins

Corée du Sud : le chef de file de l'opposition poignardé