DERNIERE MINUTE

De retour à Séoul, Ban Ki-moon pourrait briguer la présidence

De retour à Séoul, Ban Ki-moon pourrait briguer la présidence
Taille du texte Aa Aa

Ban Ki-moon est de retour en Corée du Sud. L’ancien secrétaire général de l’ONU est arrivé à Séoul, accueilli comme une rock star à l’aéroport.

Je suis prêt à m'immoler par le feu pour montrer mon dévouement

Ban Ki-moon

Le mandat de Ban Ki-moon à la tête des Nations-Unis s’est achevé le 31 décembre. Il pourrait annoncer très bientôt sa candidature à la présidentielle en endosser le costume d’homme providentiel alors que la Corée du Sud est plongée dans la plus grande incertitude politique.

« Je suis prêt à m’immoler par le feu pour montrer mon dévouement et ma volonté d’unir notre pays, afin que la Corée du Sud redevienne un pays de premier ordre », a déclaré Ban Ki-moon. « En toute humilité, je vais prendre une décision altruiste. Je ne tarderai pas à prendre ma décision ».

Le parlement coréen a voté début décembre la destitution de la présidente Mme Park, emportée par un retentissant scandale de corruption et de trafic d’influence.

Une élection anticipée pourrait être organisée dans les mois qui viennent. Ban Ki-moon est crédité de plus de 20 % d’opinions favorables, selon un sondage publié ce jeudi.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.