EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Conflit diplomatique entre la Corée du Nord et la Malaisie : Kuala Lumpur tente de jouer l'apaisement

Conflit diplomatique entre la Corée du Nord et la Malaisie : Kuala Lumpur tente de jouer l'apaisement
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que le conflit diplomatique n’a cessé de prendre de l’ampleur entre la Malaisie et la Corée du Nord ces derniers jours, Kuala Lumpur tente de faire baisser les tensions d’un…

PUBLICITÉ

Alors que le conflit diplomatique n’a cessé de prendre de l’ampleur entre la Malaisie et la Corée du Nord ces derniers jours, Kuala Lumpur tente de faire baisser les tensions d’un cran. Mardi, la Corée du Nord avait interdit aux ressortissants malaisiens de quitter le pays et la Malaisie avait aussitôt fait de même. Ce mercredi, le Premier ministre malaisien a appelé à l’apaisement.

“Nous faisons partie des rares pays qui ont été très équitables avec la Corée du Nord, plutôt amicaux envers elle, a déclaré Najib Razak. Nous n’avons pas cherché querelle avec la Corée du Nord. Cela n’a jamais été notre intention. Mais quand un crime est commis, et surtout quand des armes chimiques sont utilisées sur notre sol, nous avons le devoir de protéger les intérêts de tous les Malaisiens.”

A l’origine de la brouille, le spectaculaire assassinat du demi-frère du dirigeant nord-coréen le 13 février à l’aéroport de Kuala Lumpur. Un assassinat au VX – un puissant neurotoxique – sur lequel plane l’ombre du régime de Pyongyang.

La Corée du Nord, dont l’ambassadeur a quitté la Malaisie en début de semaine, accuse le gouvernement malaisien de vouloir la diffamer et ne reconnaît pas la victime comme étant le demi-frère de Kim Jong-un.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

NoComment. Le portrait de Kim Jong Un rejoint pour la 1ʳᵉ fois ceux de son père et grand-père

Crise diplomatique entre la Pologne et Israël après la mort de sept humanitaires à Gaza

Un citoyen lituanien est mort dans une prison au Bélarus