Menace terroriste : Edouard Philippe tente de rassurer

Menace terroriste : Edouard Philippe tente de rassurer
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Deux jours après l’attentat de Londres, le péage d’Hordain, à la frontière entre la Belgique et la France a reçu une visite impromptue, celle du Premier ministre français flanqué de ses ministres de l’Intérieur et des Comptes publics. Ils sont venus assister aux opérations de contrôles transfrontaliers. Une image censée rassurer alors que la France maintient l‘état d’urgence face à la menace terroriste.

État d’urgence prolongé, contrôle aux frontières : nous mettons tout en place pour lutter contre le terrorisme & protéger tous les Français. pic.twitter.com/3SlvecDBh5

— Edouard Philippe (@EPhilippePM) 5 juin 2017

“Un des éléments que je retiens de cette visite, c’est l’importance de la coopération avec nos voisins, a expliqué Edouard Philippe. C’est parce que nous pouvons travailler dans de bonnes conditions avec nos amis belges que nous obtenons des résultats. Et il est évident qu’avec l’ensemble de nos partenaires européens, nous devons travailler toujours plus avant pour apporter une réponse commune et efficace aux défis et aux menaces auxquels nous sommes confrontés.”

Le nouveau président Emmanuel Macron souhaite une nouvelle loi antiterroriste et a appelé l’Union européenne à plus de coordination en la matière, un appel récurrent à chaque attentat.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : les Républicains font campagne sur l'immigration à Menton

La France et le Royaume-Uni échangent leurs gardes pour les 120 ans de l’Entente cordiale

Roumanie : une alliance de droite pour les élections européennes