PUBLICITÉ

Chute du gouvernement roumain

Chute du gouvernement roumain
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

A peine six mois au pouvoir et déjà le gouvernement de gauche qui dirigeait la Roumanie est poussé vers la sortie.

241 des 464 parlementaires ont adopté la motion de censure déposée par les sociaux-démocrates.

Seulement dix élus ont voté contre, tandis que l’opposition de centre-droit s’est abstenue.

Exit donc le Premier ministre Sorin Grindeanu, victime d’une fronde de son propre camp et lâché par son ancien mentor Liviu Dragnea.

Le chef du PSD lui reproche de ne pas avoir respecté les promesses faites durant la campagne.

Mais lui-même ne peut pas prendre la tête du gouvernement à cause d’une condamnation à deux ans de prison avec sursis pour fraude électorale.

Le président va entamer des consultations et recevoir les dirigeants des partis politiques lundi prochain en vue de la désignation d’un nouveau Premier ministre.

Roumanie : le premier ministre social-démocrate renversé par son propre camp https://t.co/DfzNQmqEyN

— brassard patrick (@brassardpatric1) 21 juin 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les travailleurs de la santé ont manifesté en Roumanie

La coalition au pouvoir en Roumanie annonce la fusion des élections européennes et locales

Agriculteurs et routiers roumains bloquent le transit de camions venus d'Ukraine