PUBLICITÉ

Brexit : une facture jugée trop salée

Brexit : une facture jugée trop salée
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

A combien va s‘élever la facture du Brexit ? Aucun chiffre officiel n’a encore été publié, mais on parle déjà de dizaines, voire d’une centaine de milliards d’euros. Londres entend payer le moins possible et prévient Bruxelles qu’il ne faut pas s’attendre à des miracles.

Boris Johnson : “Les sommes que les responsables européens proposent de réclamer à ce pays me semblent exorbitantes et je pense qu’“ils peuvent toujours courir” est une expression tout à fait appropriée”.

Avant de parler chiffres, la priorité des négociations – entamées le mois dernier et qui doivent durer deux ans – porte sur le sort réservé aux citoyens européens installés au Royaume-Uni, et inversement. Référent du Parlement européen pour le Brexit, Guy Verhofstadt évoque une “douche froide” et s’inquiète des propositions de Londres sur le sujet. L’ancien Premier ministre belge craint l‘émergence de “citoyens de seconde zone”.

Facture du Brexit : l’UE peut “toujours courir” affirme Boris Johnson >> https://t.co/S9C8wVmNbRpic.twitter.com/alpnGlTgoe

— Valeurs actuelles ن (@Valeurs) 11 juillet 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Relations post-Brexit : Bruxelles et Londres fixent leurs lignes rouges

Brexit : Londres va devoir rassembler un royaume désuni

Irlande du Nord : après deux ans de tumultes, le parlement va reprendre du service