EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

#BalanceTonPorc... dans la rue

#BalanceTonPorc... dans la rue
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il y avait 2.500 personnes ce dimanche place de la République à Paris pour manifester contre le harcèlement et les abus sexuels.

PUBLICITÉ

“MeToo”, “ BalanceTonPorc”, autant de hashtags sur les réseaux sociaux qui sont devenus des cris de ralliement. Il y avait 2.500 personnes ce dimanche place de la République à Paris pour manifester contre le harcèlement et les abus sexuels.

Carol Galand, organisatrice de la manifestation :
“Aujourd’hui, oui, les femmes, parce qu’elles sont ensemble, parce qu’on est beaucoup plus fortes ensemble et que c’est beaucoup plus facile quand on fait masse, se sentent prêtes à témoigner, se sentent prêtes à se mobiliser ensemble autour de cette question-là.”

Une publication partagée par Simon Lambert (@simon._lambert) le 29 Oct. 2017 à 11h23 PDT

On a pu le voir lors de ces rassemblements, la cause réunit toutes les couches sociales, et plusieurs générations : “Ma fille, ma petite-fille, c’est vrai que je pense beaucoup à elles, déclare cette femme âgée. Bon et puis d’autres petites-filles que j’ai aussi. Des arrières-petites-filles. Je pense à toutes ses générations-là. Il faudrait que ça cesse parce qu’on est pas des objets.”

“Je trouve, ajoute cette adolescente, que c’est important que les femmes et même les hommes qui sont agressés, ils en parlent plus librement et que ce ne soit pas quelque chose de tabou.”

A Marseille, Lyon et Toulouse, plusieurs centaines de personnes ont aussi répondu à l’appel et se sont retrouvées en centre-ville.

Selon le ministère de l’Intérieur, le nombre de décès liés à des violences conjugales a augmenté de 9% entre 2015 et 2016.

Le patriarcat nique son père #metoo #balancetonporc #womanpower

Une publication partagée par Caroline Langlois (@carolou) le 29 Oct. 2017 à 9h01 PDT

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le secteur hôtelier parisien fait grise mine à l'approche des Jeux Olympiques

No comment : des étudiants propalestiniens manifestent à la Sorbonne

La police a évacué un campement de migrants à Paris