DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La démission de Robert Mugabe accueillie dans la joie

Vous lisez:

La démission de Robert Mugabe accueillie dans la joie

La démission de Robert Mugabe accueillie dans la joie
Taille du texte Aa Aa

C’est dans une liesse spontanée que les habitants d’Harare ont accueilli la nouvelle : mardi le président du Zimbabwe a confirmé par écrit sa démission.

“Moi Robert Gabriel Mugabe (…) remets formellement ma démission de président de la République du Zimbabwe avec effet immédiat.”



L’annonce du départ du plus vieux dirigeant de la planète a aussitôt été saluée par tout un peuple. Avec soulagement et un regain d’optimisme.

“Nous avons un bel avenir devant nous, explique une femme rencontrée non loin du Parlement. Nous avons tout ce qu’il faut pour être le meilleur pays au monde. Nous avons des minerais, des terres, nous avons des compétences. Notre peuple est éduqué et les gens sont des travailleurs acharnés.”

Poussé vers la sortie par l’armée, qui n’avait pas hésité à le placer en résidence surveillée, Robert Mugabe a résisté quelques jours de plus. En vain.
L’assemblée nationale était en train de débattre de sa destitution. La session venait à peine de commencer lorsque le président du Parlement a finalement lu la lettre de démission de Robert Mugabe.

Samedi, à l’appel des anciens combattants de la guerre d’indépendance, des dizaines de milliers de manifestants étaient descendus dans la rue pour réclamer le départ de Mugabe.
Selon toute vraisemblance, la période de transition qui s’ouvre devrait être dirigée par l’ancien vice-président Mnangagwa, qui avait lui aussi appelé mardi le désormais ex-président à démissionner.

Avec Agences