DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

State of the Union: un premier deal sur le Brexit

Vous lisez :

State of the Union: un premier deal sur le Brexit

State of the Union: un premier deal sur le Brexit
Taille du texte Aa Aa

Cette semaine, votre State of the Union revient évidemment sur l’accord conclu entre Bruxelles et Londres sur le Brexit. Après une semaine mouvementée, la Commission européenne et le Royaume-Uni ont trouvé un accord qui permet aux deux parties de démarrer la prochaine phase des négociations.

Cet accord marque surtout une victoire personnelle pour la Première ministre britannique. Elle n’a cessé de faire des aller-retour entre Londres et Bruxelles pour réconcilier les positions de l’Union et de son propre gouvernement. Cette semaine, elle avait été très critiquées pour son incapacité à aboutir à un accord et à contrôler sa propre majorité. A Bruxelles, beaucoup d’analystes étaient sceptiques quant aux chances de parvenir à un accord avec Theresa May. Mais finalement, on peut dire qu’elle y est parvenu!

Le State of the Union s’est aussi intéressé aux vagues provoquées par le Président américain. Suite à sa déclaration de reconnaissance de Jérusalem comme capitale indivisible d’Israël, la tension a augmenté d’un cran au Proche-Orient. Trump a donc ignoré tous les avertissements des chefs d’Etats et même celle du Pape.

Cette manoeuvre plutôt osée dans l’un des dossiers les plus sensibles du conflit israélo-palestinien pourrait avoir des conséquences dangereuses. Mais Donald Trump ne semble pas faire grand cas de ces risques de déstabilisation dans la région. Les Palestiniens sont à fleur de peau. Leur ambassadeur à Bruxelles demande de l’aide à l’Union européenne.