DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La banque mondiale ne financera plus le pétrole

Vous lisez :

La banque mondiale ne financera plus le pétrole

La banque mondiale ne financera plus le pétrole
Taille du texte Aa Aa

Parmi la multitude d'annonces lors du sommet pour la planète qui se tenait ce mardi à Paris, la Banque mondiale s'est démarquée : sauf exceptions, l'institution ne financera plus l'exploration ni l'exploitation de pétrole et de gaz après 2019. Kristalina Georgieva, la directrice générale a également présenté une nouvelle plateforme de financement. Kristalina Georgieva : "Nous mettons en place une plate-forme appelée Investir pour le climat, qui est un moyen d'apporter des financements pour le développement, des financements locaux, nationaux, avec des ressources publiques et des financements privés. Ainsi, nous pourrons combler les lacunes lorsqu'elles existent parce que pour agréger le financement c'est essentiel. La transition à faible teneur en carbone avance mais elle est encore fragmenté. On doit rassembler tout le monde de manière plus puissante."

Face au déficit d'investissement contre le réchauffement climatique, la Commission européenne a également proposé un nouveau plan d'action.

Maros Sefcovic, commissaire européen en charge de l'Union de l'énergie : "Je comprends les investisseurs privés qui arrivent et qui envisagent des investissements par exemple en Afrique : ils aimeraient avoir une garantie supplémentaire. C'est ce que nous voulons fournir avec ce qu'on appelle les risques garantis. Nous allons en offrir à hauteur de 4,1 milliards d'euros. Cela signifie : venez et investissez, si vous avez un doute, si vous avez des soucis, les premières pertes seront pour nous".

Selon les experts du climat, pour tenir les promesses de l'Accord de Paris signé en 2015, il va falloir investir massivement chaque année. Au moins 3000 milliards d'euros par an durant trente ans ne serait-ce que pour les infrastructures énergétiques.

Avec Agences

  • *