PUBLICITÉ

L'enfer du Nord se transforme en drame

L'enfer du Nord se transforme en drame
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le jeune coureur belge Michael Goolaerts est mort sur les routes de Paris-Roubaix

PUBLICITÉ

Le monde du cyclisme est sous le choc après le décès de Michael Goolaerts sur les pavés de Paris-Roubaix. Le jeune coureur belge de 23 ans est décédé hier soir à l'hôpital de Lille après avoir été victime d'un arrêt cardio-respiratoire.

Il avait été retrouvé inanimé, allongé sur le sol, bras en croix, sur le deuxième secteur pavé de la reine des classiques. Aussitôt pris en charge et héliporté au CHU de Lille, les médecins avaient fait savoir que son pronostic vital était engagé.

Passé professionnel en 2014 alors qu'il n'avait pas encore 20 ans, Michael Goolaerts participait pour la première fois à Paris-Roubaix, une course surnommée l'enfer du Nord

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Décès de Bjorn Lambrecht : le cyclisme belge pleure son prodige

Liège-Bastogne-Liège : triomphe de Jungels, Bardet troisième