Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corée du Nord : une détente encore bien fragile

Corée du Nord : une détente encore bien fragile
Taille du texte Aa Aa

La Corée du Nord prévient les Etats-Unis de ne pas utiliser les "provocations et les menaces militaires" avant le sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-un.

Un responsable du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a déclaré que les Etats-Unis "ruinaient l'atmosphère" de paix et de réconciliation en refusant de lever les sanctions tant que le programme d'armement nucléaire n'était pas abandonné.

Les deux dirigeants, qui il y a encore quelques mois échangeaient insultes et menaces de bombardement, vont se retrouver face à face pour de réelles discussions.

Première étape de cette détente spectaculaire entre Pyongyang et les Occidentaux, lors d'un sommet le mois dernier, le dirigeant nord-coréen et le président sud-coréen Moon Jae-in ont signé un accord visant à la "dénucléarisation complète" de la péninsule.