EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Nucléaire iranien : une "énorme erreur stratégique", selon Ernest Moniz

Nucléaire iranien : une "énorme erreur stratégique", selon Ernest Moniz
Tous droits réservés 
Par Anne-Lise Fantino
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L'ex-secrétaire américain à l'énergie sous la présidence de Barack Obama ne mâche pas ses mots envers Donald Trump.

PUBLICITÉ

Donald Trump veut tourner la page du multilatéralisme, et de l'ère Obama. Des raisons qui auraient motivé sa décision de retirer les Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, selon Ernest Moniz. Pour l'ancien secrétaire américain à l'énergie, sous la présidence démocrate, il s'agit d'une grave erreur d'appréciation.

"Cet accord a fourni à la communauté internationale une garantie de surveillance et de vérification permanente, qui permettait d'avoir la certitude que l'Iran ne reconstituait pas un programme d'armement nucléaire", explique Ernest Moniz, ancien secrétaire américain à l'énergie. "Donc, aujourd'hui, ce geste du Président est une énorme erreur stratégique".

D'après Ernest Moniz, Barack Obama a contribué au développement des piliers d'une société moderne en Iran. Un développement qui passe par des alliances multilatérales et un réseau d'institutions financières, mais aussi par le cadre de l'organisation mondiale du commerce et des relations internationales.

"Malheureusement, je pense que les décisions du président Trump contribuent vraiment à affaiblir ces fondements", poursuit Ernest Moniz. "Les alliances multilatérales, certaines de ses déclarations au sujet de l'OTAN, sont des exemples... Et au niveau du commerce, bien sûr, il se concentre sur les déséquilibres commerciaux bilatéraux, et se situe plus dans un système de promotion commerciale que dans un système de valeurs.... Cela ne sert pas nos intérêts à long terme".

L'ancien Président Barack Obama voit dans la décision de son successeur une "grave erreur", qui pourrait "éroder la crédibilité des Etats-Unis".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Macron depuis Aix-la-Chapelle : "la décision de Trump est une erreur"

Les mandats d'arrêt demandés par la CPI contre les dirigeants d'Israël et du Hamas font réagir

Iran : Ebrahim Raïssi, portrait d'un dirigeant ultra-conservateur