Jérusalem : l'ambassade de la discorde

Jérusalem : l'ambassade de la discorde
Tous droits réservés REUTERS/Ronen Zvulun
Par Euronews avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Israël, la journée de ce lundi sera marquée par l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem, un événement qui coïncidera avec le 70e anniversaire de la création de l'Etat hébreu.

PUBLICITÉ

La journée de ce lundi sera marquée en Israël par l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem.

Une inauguration controversée à laquelle ne participeront pas la plupart des ambassadeurs des pays de l'Union européenne en poste dans l'Etat hébreu, exception faites des diplomates Roumain, Hongrois, Tchèque et Autrichien.

"J'appelle tous les pays à faire comme les Etats-Unis et à déplacer leur ambassade à Jérusalem. Transférez vos ambassades à Jérusalem car ça fait avancer la paix", a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, dimanche soir, au cours d'une réception donnée en l'honneur des Etats-Unis.

Cet appel de Benjamin Netanyahu a déjà été entendu par le Guatemala et le Paraguay qui ont décidé d'imiter les Etats-Unis et de transférer leur ambassade de Tel Aviv à Jérusalem. Les présidents de ces deux pays seront par ailleurs présents ce lundi à Jérusalem tout comme Ivanka Trump et son mari Jared Kushner. Donald Trump quant à lui ne fera pas le déplacement.

Samedi soir, des dizaines de manifestants israéliens et palestiniens ont dénoncé ce transfert d'ambassade.

L'inauguration prévue ce lundi coïncidera avec le 70e anniversaire de la création d'Israël.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ambassade américaine à Jérusalm: l'UE unie dans la désunion

Gaza : le gouvernement palestinien dénonce "un horrible massacre"

La loi texane criminalisant l'entrée illégale sur le territoire de nouveau suspendue en cour d'appel