DERNIERE MINUTE

Michel Platini mis hors de cause par la justice suisse

Michel Platini mis hors de cause par la justice suisse
Tous droits réservés
REUTERS/Eric Gaillard
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

"J'espère que la Fifa aura le courage et la décence de lever ma suspension, puisque la justice a établi qu'il n'y avait pas de paiement déloyal", a indiqué à l'AFP l'ancien président de l'UEFA (2007-2015).

Selon Le Monde, dans un courrier transmis aux avocats de l'ex-star de la Juventus, la justice suisse indique que la procédure pénale ouverte en septembre 2015 visait Sepp Blatter, président déchu de la Fifa, à l'origine d'un paiement controversé en 2011 de 1,8 million d'euros, sans contrat écrit, à Platini, pour un travail de conseiller achevé en 2002.

"Nous vous confirmons que en l'état la présente procédure n'est pas menée à l'encontre de votre mandant, Michel Platini, peut-on lire dans cette lettre dont l'AFP a obtenu une copie. Nous pouvons également vous confirmer que votre mandant ne sera pas incriminé dans le cadre de la présente procédure".

Cette annonce a été tempérée samedi matin par le Ministère public suisse (MPC), précisant à l'AFP que la procédure visant Sepp Blatter et dans laquelle Michel Platini a été entendu en tant que témoin assisté "n'est pas définitivement terminée". "Dans le cadre de son statut de personne amenée à témoigner, si l'on trouve des éléments (dans le dossier Blatter, ndlr), le cas Platini n'est pas définitivement terminé", a déclaré un porte-parole du MPC.

Parallèlement à cette procédure pénale, la Fifa a suspendu Platini de toute activité liée au football, sanction qui court jusqu'en octobre 2019. Ce qui a empêché le Français de 62 ans de se présenter à la présidence de la Fifa en février 2016.

Avec agence

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.