DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'heure de la transhumance

Vous lisez:

L'heure de la transhumance

L'heure de la transhumance
Taille du texte Aa Aa

Des vaches en plein périple pour la transhumance saisonnière... Dans le département français de l’Aveyron, les bovins ont quitté la vallée pour gravir le plateau de l'Aubrac, où elle trouveront durant l'été tout le pâturage nécessaire à leur alimentation. La base essentielle de tout élevage.

"Elles vont manger de l'herbe fraîche, de meilleure qualité que celle qui est dans la vallée. Cela nous permet de récolter le fourrage pour l'hiver prochain."

Plus qu'une migration, la transhumance est une véritable fête traditionnelle, célébrée par toute une région. Des bénévoles viennent régulièrement prêter main forte aux éleveurs pour accompagner les troupeaux jusqu'à leur destination.

"On nous l'a proposé, on s'est dit que c'était à tenter, pour le paysage aussi. Cela appartient au patrimoine, c'est culturel, c'est bien de prendre la relève", soulignent deux jeunes femmes.

Les troupeaux peuvent parcourir plusieurs dizaines de kilomètres par jour. Chaque traversée de village est un évènement pour les badauds et l'occasion d'une pause bien méritée pour les vaches.

Elles resteront jusqu'en en octobre sur le plateau de l’Aubrac, puis redescendront dans la vallée.