DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

« Honte sur vous ! Où sont les enfants ? »

Vous lisez:

« Honte sur vous ! Où sont les enfants ? »

« Honte sur vous ! Où sont les enfants ? »
@ Copyright :
REUTERS/Jonathan Ernst
Taille du texte Aa Aa

Depuis début mai, 2 300 mineurs ont été séparés de leur parents en application de la politique de tolérance zéro de Donald Trump. Une pratique annulée, sur le papier, par le président lui-même la semaine dernière.

Enveloppés dans des couvertures de survie comme celles distribuées aux enfants clandestins, de nombreux manifestants ont fait irruption jeudi dans un bâtiment du Sénat. Parmi eux, la comédienne Susan Sarandon.

« En tant que mère, je serais traumatisée si je ne savais pas où étaient mes enfants ou s'ils ne savaient pas où j'étais », a déclaré l'actrice. « On ne peut laisser cette situation se normaliser.

On ne peut pas faire comme si c'était inévitable. »

À l'autre bout du pays, à Portland, les forces de l'ordre ont mis fin à un blocage. Des centaines de manifestants s'étaient rassemblés et campaient aux abords d'un bâtiment du service fédéral de l'immigration. Ils protestent eux aussi, contre la politique de Donald Trump.

Sa compagne, Melania Trump continue ses efforts pour adoucir l'image du couple présidentiel. Pour la deuxième fois la première dame s'est rendue à la frontière avec le Mexique. Elle a rencontré des enfants sans-papiers dans l'Arizona.

Mais cette opération communication de convainc pas les opposants au locataire de la Maison Blanche. Une grande manifestation est prévue samedi dans tout le pays.