DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rentrée du gouvernement Macron : toujours plus de réformes

Vous lisez:

Rentrée du gouvernement Macron : toujours plus de réformes

Rentrée du gouvernement Macron : toujours plus de réformes
@ Copyright :
REUTERS/Charles Platiau
Taille du texte Aa Aa

Après deux semaines de vacances dans le sud de la France, c'est l'heure de la rentrée des classes pour Emmanuel Macron et son gouvernement.

Pour ce premier conseil mercredi matin, les ministres ont évoqué les dossiers à traiter alors que leur pause estivale a été entachée par les affaires Benalla et Kohler.

La première épine dans le pied concerne cet ancien garde du corps du chef de l'Etat, accusé d'avoir interpellé illégalement et violemment deux personnes à Paris lors de la manifestation du 1er mai. La seconde épine n'est autre que le secrétaire général de l'Elysée, accusé de "conflits d'intérêts" et de "corruption passive" par l'association Anticor.

Une autre affaire, révélée par le Canard enchaîné, assombrit cette rentrée ministérielle : la ministre de la Culture aurait fait agrandir les locaux de sa maison d'édition sans autorisation...

Pour tenter de tourner la page, le gouvernement Macron entend poursuivre le rythme des réformes. Le porte-parole du gouvernement indique que "rien ne doit (les) faire diverger de (leur) stratégie".

"On a un besoin d'adapter la manière dont travaillent nos institutions, et le travail parlementaire, à l'urgence du moment et à la nécessité de pouvoir engager des transformations plus rapdiement dans notre pays", a poursuivi Benjamin Griveaux.

Des réformes pour une "transformation sociale"

La révision de la Constitution, l'une des promesses de campagne, est donc toujours d'actualité et le gouvernement réaffirme notamment sa volonté de "transformation sociale".

Trois réformes principales à retenir :

  • Le plan pauvreté devrait être annoncé à la mi septembre, ainsi que la mise en oeuvre d'une nouvelle convention de l'assurance chômage programmée pour l'année prochain.

  • La réforme de l'hôpital sera la suivante, elle vise à réorganiser en profondeur le système de soins et inquiète déjà une partie des personnels de santé.

  • Enfin, la réforme des retraites est sans soute le dossier le plus sensible puisqu'il concerne l'ensemble des Français. Il ne sera abordé qu'à partir du premier trimestre 2019 pour une adoption programmée avant l'été.

Le Premier ministre devrait annoncer dans les prochains jours la traduction budgétaire de toutes les réformes annoncées.

Parmi les dossiers internationaux de cette rentrée : le sort de l'otage française Sophie Pétronin, retenue au Mali depuis fin 2016. Cette semaine, sa famille a demandé à être reçue par le président français.