DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angleterre: Liverpool reçu cinq sur cinq

Vous lisez:

Angleterre: Liverpool reçu cinq sur cinq

Angleterre: Liverpool reçu cinq sur cinq
Taille du texte Aa Aa

Cinq journées, cinq victoires: Liverpool, encore un peu brouillon avant d'affronter le Paris SG en Ligue des champions, a battu un Tottenham encore plus imprécis (2-1), pour prendre la tête de la Premier League, samedi à Wembley en ouverture de la 5e journée.

Si les "Reds" réussissent un carton plein avec ce cinquième succès consécutif, ils n'ont pas envoyé un message flamboyant au reste de la Premier League, ou même au PSG, qu'ils reçoivent mardi. Ils ont toutefois montré qu'il étaient plutôt bien organisés, malgré la réduction du score de Tottenham dans le temps additionnel.

Offensivement en revanche, ils n'ont pas franchement convaincu malgré leurs deux buts, à l'image d'un Mo Salah bien loin de sa forme de la saison passée.

Mais ils sont tombés samedi sur des "Spurs" vraiment pas au mieux de leur forme.

Fatigués après la longue Coupe du monde disputée par ses nombreux internationaux anglais, français et belges, et longtemps privés de Son, parti gagner les Jeux asiatiques avec la Corée du Sud, les Londoniens ont à nouveau peiné, eux qui avaient déjà été surpris à Watford avant la trêve internationale.

Sans leur capitaine Hugo Lloris ni leur milieu offensif Dele Alli, blessés, et avec un Harry Kane qui lutte pour retrouver son activité offensive de la saison passée, l'équipe de Mauricio Pochettino n'a rien montré. Elle avait pourtant sa chance contre un Liverpool à mille lieux du jeu qui l'avait porté jusqu'en finale de la C1 au printemps dernier.

A peine une minute de jeu a suffi à donner le ton: l'après-midi serait longue pour les "Spurs".

Après 57 secondes, Mané marquait en effet sur un centre de Milner mais le but était refusé pour un hors-jeu du Sénégalais pour le plus grand soulagement de Wembley.

- "Houston, on a un problème" -

La suite n'était pas franchement meilleure. Dier passait en retrait trop mollement, Salah s'en emparait mais Vorm réussissait l'arrêt sur la frappe à peine assez appuyée de l'Egyptien (22).

Pas franchement inspiré, Eriksen concédait un corner sans pourtant aucun danger. Sur le coup de pied de coin, Vorm boxait le ballon sans grand succès, Dier dégageait de la tête, mais pas assez fort et Wijnaldum réussissait une tête lobée qui prenait Vorm de vitesse (39). L'ouverture du score était accordée grâce à la goal-line technology.

Malgré les accélérations de Lucas Moura, seul joueur de Tottenham à sortir du lot samedi, c'étaient bien les Reds qui doublaient la mise.

Mané débordait sur la gauche de la surface, mais voyait son centre en retrait repoussé sur le poteau par Vertonghen. Firmino traînait au bon endroit pour pousser le ballon dans le but vide (54).

"Si nous jouons de la même façon (que contre Watford), je prendrais mon téléphone pour dire: +Houston, on a un problème!+ Si, contre Liverpool à Wembley, vous n'avez pas l'envie de jouer...", avait dit Pochettino vendredi.

Le message n'a manifestement pas été reçu. Et ce n'est pas le but de Lamela en toute fin de match (90+3) qui devrait empêcher l'entraîneur argentin de décrocher son téléphone.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.