DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La première ville viking mise au jour au Danemark

Vous lisez:

La première ville viking mise au jour au Danemark

La première ville viking mise au jour au Danemark
Taille du texte Aa Aa

Une partie du mystère qui entoure les Vikings vient de se dissiper avec l’importante découverte faite par une équipe d'archéologues à Ribe, dans le Jutland, sur le littoral du Danemark. Cette ville, déjà considérée comme étant la plus vieille du pays, serait même l’un des points de départ de la civilisation des “hommes du Nord”. Ces scientifiques ont en effet mis au jour les vestiges, enfouis à plus de trois mètres de profondeur, d’une zone d’occupation humaine fondée vers 700 de notre ère, soit aux prémices de l'Age des Vikings.

Les artisans de cette découverte, des équipes de l’université d’Aarhus et de plusieurs musées du Jutland, fouillaient minutieusement cette zone depuis juin 2017. Ce travail a mis en évidence la première installation humaine d’envergure au contact du littoral. Les hommes qui ont fondé cette cité l’ont donc fait sciemment recherchant ainsi la proximité du rivage. Les autres zones de peuplement qui avaient été découvertes jusqu'à lors se trouvent dans les terres, loin de la mer, moteur de l'expansion des Vikings.

It's been a race to the bottom, but after 14 busy months we have finally managed to uncover every layer of 200 years of...

Publiée par Northern Emporium sur Mercredi 15 août 2018

Concrètement, les archéologues estiment avoir mis au jour ce qui serait un marché établi au plus près des flots. Des maisons, des commerces, des quais se seraient ensuite agglomérés autour de cette place d’échange. Ces fouilles ont permis d'exhumer des milliers d’objets, comme des perles, des pièces de monnaies et des amulettes. Et l’étude approfondie de ce véritable trésor a précisé le passé de cette cité et de ses habitants.

Si dans les strates les plus anciennes de la cité, ces objets ont été fabriqués avec des matériaux dont la provenance était locale ou du moins venant de contrées peu éloignées, peu à peu, les sources d'approvisionnement se sont diversifiées.

Ainsi, l’exemple le plus frappant est celui de la multitude de perles découvertes à Ribe. Si les plus anciennes étaient le fait d’artisans installés sur place qui utilisaient des fragments de mosaïques romaines, les plus récentes proviennent du Moyen Orient, où elles ont été fabriquées. Ces perles démontrent ainsi que la ville est devenue le point de départ vers des destinations lointaines. Les Vikings ont en effet écumé les mers, de la Baltique à la Méditerranée, en passant par l’océan Atlantique, posant le pied au Groenland ou sur les côtes américaines.

Les archéologues espèrent faire d’autres découvertes d’importance. De très nombreux échantillons n’ont ainsi pas été encore analysés. Les admirateurs de Ragnarr Loðbrók en piaffent d'impatience !