DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visite contestée pour Erdogan à Berlin

Visite contestée pour Erdogan à Berlin
Taille du texte Aa Aa

"Le président Erdogan n'a pas encore atterri en Allemagne et déjà les manifestations contre sa visite ont commencé, ici, dans le centre de Berlin. Derrière moi, un groupe qui manifeste en faveur des minorités opprimées, qui condamne les oppressions du gouvernement Erdogan. Ce n'est qu'une des onze manifestations qui vont se tenir ces deux prochains jours sur Berlin seulement. des milliers de personnes sont attendues dans les rues demain pour protester contre la visite du dirigeant turc en Allemagne. Des manifestations sur la question kurde mais aussi parce que des journalistes allemands ont été incarcérés en Turquie. C'est une question qu'Angela Merkel compte aborder avec le président Erdogan mais c'est bien sûr surtout une rencontre qui doit permettre de normaliser les relations entre les deux pays et beaucoup d'autres questions seront débattues, comme le commerce ou les relations au sein de l'OTAN."

Quand vous parlez à la communauté turque en Allemagne, que disent-ils ?

"Quand vous rencontrez la communauté turque, ils votent, à une large majorité, pour Erdogan. Ils votent pour lui parcequ'ils pensent qu'il rapproche la religion et la politique en Turquie. Ils pensent aussi que beaucoup des demandes d'Erdogan sont quelque peu exagérées. Mais il a aussi des détracteurs dans cette communauté turque en Allemagne. J'ai parlé hier avec le leader du groupe parlementaire turco-allemand qui me disait trouver cette visite de Erdogan en Allemagne particulièrement gênante.

"Je pense que dialoguer avec la Turquie est normal en tenant du compte du fait qu'il s'agisse d'une dictature. Nous devons pouvoir maintenir un dialogue même avec un partenaire difficile. mais je pense que les fastes ou les honneurs militaires sont inappropriés. Surtout à l'heure où des citoyens allemands sont toujours incarcérés en Turquie et où Erdogan oppresse l'opposition plus que jamais."

Elle n'est qu'une des nombreux parlementaires qui boycotteront le dîner d'état qui sera organisé pour Erdogan par le président allemand demain soir.