DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Charles Aznavour ou comment se hisser en haut de l'affiche mondiale

Vous lisez:

Charles Aznavour ou comment se hisser en haut de l'affiche mondiale

Charles Aznavour ou comment se hisser en haut de l'affiche mondiale
Taille du texte Aa Aa

Charles Aznavour est né à Paris, dans le VIème arrondissement, par hasard. Ses parents, Micha et Knar Aznavourian, immigrés d'Arménie, patientaient dans la capitale française dans l'espoir d'obtenir un visa pour les Etats-Unis mais en vain. En revanche, il n'est pas devenu un artiste sans raison. Son père était chanteur et sa mère comédienne, il vivait dans une ambiance musicale et théâtrale depuis son enfance.

"On a dit (...) qu'il ne fallait pas laisser chanter les infirmes"

Logiquement, le petit Charles est monté sur les planches dès l'âge de neuf ans dans sa ville d'adoption. Il est donc resté en bas, puis en haut de l'affiche, pendant près de 84 ans puisque la mort ne vient de le rattraper qu'à 94 printemps, au retour d'une ultime tournée au Japon. Quelle revanche quand on sait combien le chanteur a été moqué à ses débuts, à cause de son petit mètre soixante, à cause de son grand nez - qu'il se fera refaire en 1950 sur les conseils d'Edith Piaf - et à cause de sa voix trop fluette.

"J'ai été servi, a eu l'occasion de raconter le chanteur. On a dit que j'étais laid, petit, qu'il ne fallait pas laisser chanter les infirmes". Dans un premier temps, la presse anglo-saxonne n'avait pas été plus tendre, le surnommant "Aznovoice" ("Il n'a pas de voix"). Charles Aznavour "rame" en effet, à partir de 1941 sur les planches de théâtre, puis dans la chanson. Mais en 1946, une bonne fée de la chanson française, la charismatique Edith Piaf, commence à se pencher sur son destin. Pour la satisfaire, il va quand même devoir accepter d'être son "homme à tout faire", secrétaire, parolier, chauffeur, pendant huit ans.

"Je m'voyais déjà", chanson visionnaire

L'auteur-compositeur écrit aussi pour d'autres talents comme Maurice Chevalier, Gilbert Bécaud ou Juliette Gréco, mais en tant qu'interprète, il a beau faire, ça ne passe pas. Il monte pourtant sur la scène de plusieurs grandes salles parisiennes, au Moulin-Rouge, en première partie à l'Olympia, le succès n'est toujours pas à la hauteur de ses attentes. Ce n'est qu'en 1960 que sa célèbre chanson "Je m'voyais déjà", qu'il interprète à l'Alhambra dos au public, va lui apporter son premier triomphe. Une chanson visionnaire : le voici enfin en haut de l'affiche !

Dès 1963, Charles Aznavour prend également sa revanche sur les critiques anglo-saxons. Il déclenche un tonnerre d'applaudissements lors d'un concert au Carnegie Hall à New York. Il a conquis l'Amérique, il deviendra une star internationale, un ambassadeur de la culture française... Pour ne citer que quelques Américains célèbres, Ray Charles a repris "La Mamma", Fred Astaire a chanté "Les plaisirs démodés" et Bing Crosby a interprété "Hier encore". En 2016, le grand Charles a obtenu son étoile d'honneur sur Hollywood Boulevard.