EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ryanair critiqué pour sa gestion d'une agression raciste [vidéo]

Ryanair critiqué pour sa gestion d'une agression raciste [vidéo]
Tous droits réservés David Lawrence
Tous droits réservés David Lawrence
Par Cristina Abellan MatamorosCyril Fourneris
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La compagnie aérienne n'a pas débarqué un homme blanc qui s'en est pris violemment à une femme noire assise à côté de lui.

PUBLICITÉ

Ryanair est sous le feu de nombreuses critiques après ne pas avoir débarqué un homme ayant crié des insultes racistes avant le décollage d'un vol entre Barcelone et Londres, vendredi dernier.

La vidéo qui montre l'homme insultant haut et fort une passagère assise à côté de lui avait déjà cumulé près de 5 million de vues et 60 000 partages sur Facebook au moment de la rédaction de cet article.

Sur les images, l'homme traite la femme de "bâtarde noire et laide" et lui assure que si elle ne change pas de siège, il la "poussera" vers un autre. Il ajoute en gesticulant : "Arrête de me parler en langue étrangère, espèce de vache idiote et moche". Derrière eux, un homme invite l'agitateur à se taire, avant qu'un agent de bord tente en vain de le calmer.

"Jetez-le de cet avion", s'exclame un passager qui n'apparaît pas dans la vidéo. Mais l'homme ne sera jamais accompagné sur le tarmac.

La fille de la victime des insultes a expliqué au Huffington Post que tout a commencé quand sa mère âgée de 77 ans, souffrant d’arthrite, avait mis du temps avant de se décaler pour que l’homme accède à son siège.

Cette dernière revenait de vacances avec sa mère, d'origine jamaïcaine, pour marquer l'anniversaire de la mort de son époux.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes s'indignent de la réaction du personnel de bord de la compagnie low-cost. Le député et ancien ministre britannique des Transports Karl Turner a déclaré qu'il s’entretiendrait au sujet de l'incident avec des représentants de Ryanair.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Autriche : une manifestation contre l'extrême droite à Vienne

L’Allemagne peut-elle être neutre au sujet de la guerre à Gaza ?

Italie : le football entaché à nouveau par le racisme