DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marseille : un quatrième corps découvert dans les décombres

Vous lisez :

Marseille : un quatrième corps découvert dans les décombres

Marseille : un quatrième corps découvert dans les décombres
Taille du texte Aa Aa

A Marseille, en France, la colère gronde alors que les équipes de secours ont découvert le corps d'une quatrième victime, dans les décombres des immeubles de la rue d'Aubagne. Au total, deux hommes et deux femmes ont donc été retrouvés morts par les secours mardi dans les ruines de ces immeubles du quartier très populaire de Noailles.

Les bâtiments vétustes se sont effondrés lundi 5 novembre en début de matinée provoquant la panique dans tout le quartier.

"Très, très vraisemblablement cinq personnes", ainsi que "trois visiteurs" se trouvaient dans l'un des immeubles effondrés, au numéro 65 rue d'Aubagne, a indiqué hier soir le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux lors d'un point presse, précisant que les corps des victimes "n'ont pas encore été identifiés". Les pompiers et policiers cherchent donc encore sous les montagnes de gravats.

Au numéro 65, 9 appartements sur 10 étaient habités...

Au numéro 63, l'immeuble était "fermé et muré", selon la mairie, qui l'avait racheté après avoir pris un arrêté de péril en 2008, mais n'avait rien fait depuis.

Un troisième immeuble, au numéro 67, abandonné et muré depuis l'été 2012, s'est partiellement effondré en fin d'après-midi, écrasant les gravats du matin.

Les autorités sont pessimistes, les habitants du quartier sont révoltés. Selon un rapport remis au gouvernement en 2015, le logement indigne menace la santé ou la sécurité de 100 000 habitants de Marseille.