DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les 310 migrants refusés par l'Italie font route vers l'Espagne

Les 310 migrants refusés par l'Italie font route vers l'Espagne
Taille du texte Aa Aa

L’Open Arms a repris sa navigation en Méditerranée. Le bateau de l’ONG espagnole avec à son bord 310 migrants secourus au large de la Libye a pris la direction du sud de l’Espagne. Hier, Malte et l’Italie lui avaient fermé leurs ports.

Sur Twitter, Matteo Salvini, le ministre italien de l’Intérieur, qui assume haut et fort ce refus d’assistance, revendique une victoire et souhaite 'un bon voyage au navire".

Euronews a contacté Gerard Casals, le chef de mission pro active Open Arms à bord qui nous en dit plus sur cette traversée.

"Actuellement, nous naviguons vers Algesiras, même si nous n’avons pas encore eu confirmation que nous pourrons y débarquer. Mais les autorités espagnoles nous ont dit de garder le cap, jusqu’à de nouvelles indications.Nous sommes à environ 900 miles de la destination et en fonction de la météo, on devrait arriver là-bas entre le 28 et le 30 décembre, on espère plus autour du 28."

Le geste de l'Espagne

Les autorités maltaises ont néanmoins autorisé une mère et son bébé à être évacué vers La Valette grâce à l’hélicoptère des gardes-côte.

"Nous avons évacué trois personnes au cours de deux opérations distinctes. Un bébé de deux jours qui n’avait pas mangé et sa mère ont été hélitreuillés. Nous avons évacué un adolescent de 14 ans qui faisait la traversée seul et qui avait une infection au visage. Il a été évacué hier après-midi."

C’est une nouvelle fois l’Espagne qui répondu à l’appel des ONG après que les gouvernements français, libyen et tunisien n’aient pas donné suite. Un accueil mais aussi un marqueur politique depuis l’arrivée du socialiste Pedro Sanchez au pouvoir. En juin, c’est lui qui avait ouvert le port de Valence à l’Aquarius.