DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Donald Trump veut un mur en acier à la frontière mexicaine

 REUTERS/Jim Young
Taille du texte Aa Aa

Alors que Washington entame sa troisième semaine de shutdown, Donald Trump maintient sa volonté de voir un mur à la frontière mexicaine. Pour convaincre les démocrates, majoritaires à la Chambre des représentants, le président américain propose de construire le mur en acier, plutôt qu'en béton.

Un mur "moins obstructif"

L'acier, "moins obstructif" ! Tel est le nouvel argument de Donald Trump pour tenter de convaincre les démocrates de financer la construction du mur à la frontière mexicaine. "Le mur sera moins envahissant, plus fort, mais moins obstructif. Nos entreprises peuvent le construire avec de l'acier. Nous allons donc faire un mur d'acier, cela va nous donner beaucoup de force à la frontière".

Menace d'état d'urgence

Avec cette proposition, le président américain fait mine de tendre la main aux démocrates. Mais au même moment, Le locataire de la Maison Blanche s'est dit prêt à décréter l'état d'urgence pour prendre en main la construction en fonction de l'avancée des discussions dans les prochains jours.

Le shutdown continue

Donald Trump, réclame 5 milliards de dollars pour ériger cette barrière, ce que les démocrates refusent catégoriquement. Après plusieurs cycles de négociations entre l'exécutif et les leaders du Congrès, les Etats-Unis sont toujours dans l'impasse budgétaire. Le shutdown partiel a mis au chômage technique environ 800 000 fonctionnaires fédéraux.