DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A Davos, la délégation italienne en mode apaisement

Giuseppe Conte, président du Conseil italien
Taille du texte Aa Aa

Après les tensions budgétaires de ces dernières semaines avec Bruxelles, et les passes d'armes récentes avec la France sur la question migratoire, la délégation italienne a joué l'apaisement à son arrivée au forum de Davos comme l'a expliqué le ministre italien de l'économie à notre envoyée spéciale en Suisse Sasha Vakulina.

Giovanni Tria, ministre italien de l'économie : "La situation avec l'Europe est réglée, nous avons un objectif de déficit et nous nous y sommes engagés, et nous pouvons le respecter même si nous avons un taux de croissance plus faible."

Mais le président du conseil italien a aussi justifié les dérapages budgétaires

Giuseppe Conte, président du Conseil italien : "Mon message au monde est que la stabilité financière est très importante dans nos systèmes économiques, mais pas moins importante, ou plus importante, que la stabilité sociale. Nous devons travailler pour la justice sociale pour les besoins de la population".

Un message apparemment bien reçu par les marchés financiers.

En dépit des inquiétudes sur le secteur bancaire, chahuté en Bourse ces derniers jours, le Trésor italien a récemment réussi à emprunter 10 milliards d’euros sur quinze ans avec un taux plutôt attractif à 3,41 %.

Avec Agences