DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: Osaka gagne son 2e titre d'affilée en Grand Chelem et va devenir N.1 mondiale

Open d'Australie: Osaka gagne son 2e titre d'affilée en Grand Chelem et va devenir N.1 mondiale
Taille du texte Aa Aa

La Japonaise Naomi Osaka (N.4) a remporté son deuxième titre d'affilée en Grand Chelem à l'Open d'Australie en venant à bout de la Tchèque Petra Kvitova (N.6) en trois sets 7-6 (7/2), 5-7, 6-4 en 2h27 min, samedi à Melbourne.

A 21 ans, Osaka va devenir N.1 mondiale lundi. La jeune Japonaise, déjà sacrée à l'US Open il y a quatre mois, n'est que la troisième joueuse depuis quinze ans, hors Serena Williams, à s'imposer dans deux tournois majeurs consécutifs, après les Belges Kim Clijsters et Justine Hénin.

Osaka a traversé des montagnes russes émotionnelles au cours de cette finale. Victorieuse du premier set au jeu décisif, la Japonaise se dirigeait vers une victoire en deux manches quand elle s'est procuré trois balles de match sur le service de Kvitova, à 5-3.

La gauchère tchèque (28 ans) a alors remporté neuf des dix points suivants, sauvant d'abord son service puis recollant à 5 jeux partout alors qu'Osaka servait pour le match. Deux jeux plus tard, Kvitova égalisait à un set partout, sur une double faute de son adversaire, et Osaka quittait le court, larmes coulant sur la joue et serviette sur la tête.

Revenue sur le court le visage fermé, Osaka a néanmoins trouvé les ressources pour dominer la manche décisive, elle qui était passée à deux jeux de l'élimination au troisième tour, quand elle avait été menée 7-5, 4-1 par la Taïwanaise Su-Wei Hsieh (27e).

Il y a un peu plus de quatre mois à New York, Osaka était devenue la première Japonaise sacrée en Grand Chelem au bout d'une finale explosive contre l'Américaine Serena Williams.

Auparavant, elle s'était révélée au printemps dernier en s'offrant le prestigieux tournoi d'Indian Wells puis en dominant Serena (6-3, 6-2) au premier tour à Miami après avoir entamé la saison 2018 autour de la 70e place mondiale.

Née au Japon, à Osaka, d'une mère nippone et d'un père haïtien, elle vit aux Etats-Unis depuis qu'elle a trois ans.

Kvitova, double lauréate de Wimbledon (2011 et 2014), s'incline elle pour la première fois en finale de Grand Chelem.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.