DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Panama a dit au revoir au pape François

Le Panama a dit au revoir au pape François
@ Copyright :
REUTERS/Henry Romero
Taille du texte Aa Aa

Le pape François a conclu les Journées mondiales de la jeunesse au Panama par une messe géante en plein air... 700 000 jeunes pèlerins étaient présents selon les organisateurs.

Et à l'aune d'un débat entre prélats du monde entier sur la protection des mineurs au sein de l'Eglise, le souverain pontife a évoqué une nouvelle fois les scandales d'agressions sexuelles par des religieux, il a déploré que l'Eglise "blessée par son pêché" n'ait "pas su écouter tant de cris."

Il y a un an, au Chili, François avait lui-même commis l'erreur de soutenir maladroitement un évêque lui-même soupçonné d'avoir couvert les agissements d'un prêtre pédophile. Un fiasco qui avait marqué un tournant dans son pontificat.

Ensuite, évoquant à demi-mot le mur-frontière de Donald Trump et les caravanes de migrants, le pape a appelé les jeunes à travailler d'urgence contre la peur de l'exclusion et la manipulation.

Puis François a tenu à réconforter les Vénézuéliens, les Colombiens et les Philippins, espérant "une solution juste et pacifique" pour les uns et "la fin de la haine terroriste" pour les autres.

Prochain rendez-vous pour les JMJ, ce sera Lisbonne, au Portugal, en 2022.