DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les GPS vont-ils perdre la tête le 6 avril prochain ?

Les GPS vont-ils perdre la tête le 6 avril prochain ?
@ Copyright :
REUTERS/Marcos Brindicci
Taille du texte Aa Aa

Devrons-nous ressortir nos bonnes vieilles cartes en papier le 6 avril prochain ? En effet, ce jour-là de nombreux récepteurs GPS risquent d’être impactés par un problème qui pourrait entraver leur bon fonctionnement.

En cause : l'horloge interne des GPS.

Pour quantifier le temps et pour assurer la bonne synchronisation entre les différents satellites, le système de positionnement GPS utilise une variable codée en 10 bits, offrant ainsi un jeu de 1024 valeurs. Chaque valeur correspond à une semaine, de 0 pour la première à 1 023 pour la dernière. Ainsi après 1 024 semaines, soit un peu moins de 20 ans, le compteur repassera automatiquement à 0 et le système se réinitialisera. C’est ce qui arrivera le 6 avril prochain.

Le point de départ du "calendrier GPS" a été fixé au 6 janvier 1980. Le système a déjà été réinitialisé une première fois le 22 août 1999, soit quelques mois avant l'ouverture totale du système aux applications civiles. Depuis cette date, le nombre de récepteurs GPS a explosé, soit plusieurs milliards aujourd'hui, essentiellement des smartphones.

Dans les faits, seuls les récepteurs les plus anciens, ceux qui ont été produits avant 2010, pourraient connaitre des dysfonctionnements liés à l'impossibilité de bien interpréter la date et fournir ensuite un positionnement correct. Il est donc recommandé de procéder si besoin à une mise à jour de son matériel. Les équipements les plus récents ne seront pas concernés par le problème car la variable repose dorénavant sur 13 bits offrant 8192 valeurs, soit environ 160 ans.

A l'instar du fameux bug de l'an de 2000, le bug du 6 avril prochain aura-t-il aussi peu d’effets ?