Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Tennis : Kyrgios, le "bad boy" australien, roi d'Acapulco

Tennis : Kyrgios, le "bad boy" australien, roi d'Acapulco
Tous droits réservés
REUTERS/Henry Romero
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est le visage fermé que Nick Kyrgios a célébré ce dimanche sa victoire au tournoi d’Acapulco, qui sonne comme une revanche pour le "bad boy australien", critiqué pour son arrogance et son comportement anti-sportif par le public mexicain, qui l'a sifflé à plusieurs reprises dans la semaine.

En finale, Nick Kyrgios a battu sans trop de difficulté l'Allemand Alexander Zverev (6-3, 6-4).

Il conclut ainsi une semaine de rêve au cours de laquelle il a éliminé coup sur coup Rafael Nadal, Stanislas Wawrinka, John Isner, et donc pour finir Alexander Zverev, soit trois joueurs du Top 10 et un ancien numéro 3 mondial.

Une victoire d'autant plus inattendue que Nick Kyrgios n'avait pas gagné de tournoi depuis 14 mois et occupait la 72ème place au classement ATP.