Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La météo de février 2019 : des anomalies et de la chaleur

La météo de février 2019 : des anomalies et de la chaleur
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Nouveau point mensuel sur le climat à l'échelle de la planète en partenariat avec le programme européen d'observation de la Terre Copernicus : février 2019 a été synonyme de phénomènes inhabituels comme des pluies importantes aux Etats-Unis et des incendies en Europe, mais aussi de températures souvent plus élevées que les moyennes.

En février, la hausse des températures mondiales a atteint +1,1°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

Les pluies ont été importantes dans une grande partie des Etats-Unis, en particulier en Californie.

L'hémisphère Sud a été généralement plus sec que la moyenne à l'exception du Queensland en Australie qui a subi de graves inondations.

En Europe, du froid puis du chaud

En Europe, début février, il a fait 12 degrés de moins que la moyenne. De fortes chutes de neige ont causé inondations et glissements de terrain en Bosnie-Herzégovine.

Le temps est devenu sec et extrêmement chaud à la fin du mois contribuant au nombre exceptionnel d'incendies dans de nombreux pays européens comme la France, l'Espagne et la Roumanie.

Des banquises moins étendues

La banquise mondiale se réduit, en particulier en Arctique.

En Antarctique, aucune tendance claire, mais l'étendue de sa banquise en février a été inférieure aux moyennes des quatre dernières années.