DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Parquet européen : Bucarest pointé du doigt pour l'inculpation d'une magistrate anticorruption

Parquet européen : Bucarest pointé du doigt pour l'inculpation d'une magistrate anticorruption
Taille du texte Aa Aa

Un symbole de la lutte anti-corruption et candidate pour diriger le futur parquet européen. Laura Codruța Kövesi, une magistrate roumaine a été inculpée pour des faits de corruption par la justice de son pays : deux enquêtes ont été lancées à son encontre, pour des affaires dans lesquelles son nom a été cité.

Placée sous contrôle judiciaire, interdite de quitter le territoire roumain : impossible pour Laura Kövesi de défendre sa candidature à Bruxelles : la Commission européenne s’inquiète du traitement judiciaire réservé à la magistrate, qui entretient des rapports houleux avec les sociaux-démocrates au pouvoir.

"Nous, la Commission, appelons le gouvernement et les autorités roumaines à respecter pleinement le principe de coopération consacré par nos traités, en ce qui concerne la procédure de sélection du procureur général européen", a réagi Margaritis Schinas, porte-parole de la Commission européenne.

De son côté, Laura Kövesi accuse Bucarest de vouloir l’empêcher de s’exprimer : une affaire, qui remet en question l’Etat de droit en Roumanie, alors que ce pays assure la présidence tournante de l’UE jusqu’à juillet.