Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Parquet européen : Bucarest pointé du doigt pour l'inculpation d'une magistrate anticorruption

Parquet européen : Bucarest pointé du doigt pour l'inculpation d'une magistrate anticorruption
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Un symbole de la lutte anti-corruption et candidate pour diriger le futur parquet européen. Laura Codruța Kövesi, une magistrate roumaine a été inculpée pour des faits de corruption par la justice de son pays : deux enquêtes ont été lancées à son encontre, pour des affaires dans lesquelles son nom a été cité.

Placée sous contrôle judiciaire, interdite de quitter le territoire roumain : impossible pour Laura Kövesi de défendre sa candidature à Bruxelles : la Commission européenne s’inquiète du traitement judiciaire réservé à la magistrate, qui entretient des rapports houleux avec les sociaux-démocrates au pouvoir.

"Nous, la Commission, appelons le gouvernement et les autorités roumaines à respecter pleinement le principe de coopération consacré par nos traités, en ce qui concerne la procédure de sélection du procureur général européen", a réagi Margaritis Schinas, porte-parole de la Commission européenne.

De son côté, Laura Kövesi accuse Bucarest de vouloir l’empêcher de s’exprimer : une affaire, qui remet en question l’Etat de droit en Roumanie, alors que ce pays assure la présidence tournante de l’UE jusqu’à juillet.