Européennes : Nigel Farage en embuscade

Européennes : Nigel Farage en embuscade
Taille du texte Aa Aa

À cinq semaines des européennes, les projections en nombre de sièges s'affinent progressivement.

Au Parlement européen, le centre droit et les socialistes sont en baisse, perdant chacun 37 sièges, et dans le même temps, les populistes, notamment l’Europe de la liberté et de la démocratie directe (EFDD) et les libéraux, gagnent du terrain.

Côté britannique, s'il y a un parti qui s'apprête à faire de gros gains politiques, c'est bien celui, très pro-Brexit, de Nigel Farage. Selon les données de Europe Elects, le parti travailliste deviendrait la plus grande force britannique au PE, suivi par les Tories et la nouvelle formation de Nigel Farage, le Brexit Party. Mais un autre sondage, venu de Yougov, montre lui une poussée de ce Brexit Party à 27% des suffrages.

Données EUROPE ELECTS

Euan Healey, Europe Elects : "Ils pensaient que ces élections européennes seraient une chose très positive pour eux, mais il y a ce nouveau groupe, Change UK, qui souhaite rester dans l'Union européenne. Il est encore tôt, c'est dans un mois, il y a des nouveaux partis, mais on ne s'attendait pas à ce que le parti de Nigel Farage fasse aussi bien que ça, ils visent déjà un quart des votes ce qui est très significatif, surtout avec ce scénario anormal de la représentation proportionnelle".

Certains avaient parié sur ces élections européennes pour porter un coup sérieux au Brexit... Il semblerait bien maintenant qu'ils aient manqué de flair.