DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclisme: Bardet commence à "apprécier" la Flèche Wallonne

Taille du texte Aa Aa

Romain Bardet (AG2R La Mondiale) se prend à apprécier la Flèche Wallonne, dont la 83e édition est programmée mercredi, un an après sa neuvième place dans la classique ardennaise.

Le parcours durci depuis l'an passé séduit de plus en plus le grimpeur auvergnat, deux fois présent sur le podium final du Tour de France (2e en 2016, 3e en 2017).

"Avant, je trouvais que c'était une course qui se résumait à une course de côte", explique Bardet, à la veille du rendez-vous fixé au sommet du mur de Huy. "Là, on va avoir beaucoup de fatigue dans les jambes au pied de la dernière ascension".

En conséquence, le Français, qui aime les courses dures, se sent plus à l'aise dans cette configuration, à quatre jours de Liège-Bastogne-Liège qui reste l'objectif majeur (3e en 2018).

"Auparavant, je prenais la +Flèche+ comme passage obligé par rapport à Liège. Maintenant, je suis content de m'y aligner. J'aime le mur de Huy, il y a une bonne ambiance".

"J'ai envie de voir dans de bonnes conditions ce que ça peut donner, dit-il aussi par rapport à sa 9e place de l'année passée.

Bardet, qui est arrivé dans le groupe de tête dimanche dans l'Amstel Gold Race (9e), souligne toutefois la spécificité de l'effort sur le mur de Huy: "Je n'ai pas l'objectif d'un résultat en particulier. Mes sensations étaient somme toute assez bonnes à l'Amstel. Mais, de toute façon, le Mur est tellement dur que c'est assez limpide si on a les jambes..."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.