Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Kim Jong-Un est arrivé en Russie

Kim Jong-Un est arrivé en Russie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Kremlin maintient le secret sur les détails de la rencontre qui aura lieu ce jeudi entre Vladimir Poutine et le dirigeant nord-coréen.

Le train de Kim Jong-Un a discrètement franchi la frontière russe ce mercredi, la rencontre aura lieu sur l'île Roussky, en face de Vladivostock et le dossier nucléaire sera au cœur des entretiens.

Gleb Ivachentsov, ancien ambassadeur : "Nous voulons convaincre les États-Unis que dans les relations avec la Corée du Nord, il ne faut pas appliquer uniquement la politique du bâton, il faut aussi la carotte. La Corée du Nord a fait un certain nombre de choses qui témoignent de sa volonté de résoudre les problèmes. Ils ont fermé les centres de test nucléaire et de lancement de missiles et, si les États-Unis sont prêts à faire des geste d'ampleur équivalente, la Corée du nord-est prête à fermer son principal réacteur nucléaire, celui de Yongbyon."

En 2011 Kim Jong Un avait rencontré l'ex-président russe Dmitri Medvedev, Vladimir Poutine était alors premier ministre.

Galina Polonskaya, Euronews : "Cela sera la première fois que Vladimir Poutine rencontrera le "brillant camarade" Kim Jong Un et la rencontre se tiendra un an après que la Russie a émis une invitation officielle. Le secret qui entoure les préparatifs serait lié à des préoccupations de sécurité et personne ne peut prédire aujourd'hui les résultats de la rencontre."