Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Migration, Brexit, climat: les positions des prétendants à la Commission européenne

Migration, Brexit, climat: les positions des prétendants à la Commission européenne
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Migration, Brexit, climat: les chefs de file de cinq grandes familles politiques européennes ont exposé leurs positions à l'AFP avant le scrutin des 23-26 mai.

Tour d'horizon des déclarations de l'Allemand Manfred Weber (droite pro-européenne, PPE), du Néerlandais Frans Timmermans (social-démocrate, PSE), de la Danoise Margrethe Vestager (libérale, Alde), du Néerlandais Bas Eickhout (Verts) et de l'Espagnol Nico Cué (gauche radicale):

- Migration -

Weber: "Nous devons contrôler la frontière de l'UE (...) Ce doit être la condition préalable et, d'un autre côté, je suis tout à fait favorable à ce que l'Union européenne soit un continent qui défende les valeurs humanitaires (...) nous devons aider, lorsque les réfugiés arrivent à notre frontière, nous devons respecter leur dignité."

Timmermans: "Il faut s'assurer que les personnes qui viennent en Europe ont besoin de protection ou qu'elles viennent en Europe parce que nous en avons besoin, et que celles qui n'ont pas le droit de venir en Europe soient renvoyées dans leur pays d'origine".

Vestager: "L'important, c'est d'accueillir et de protéger les réfugiés qui en ont besoin, mais nous voulons aussi que la question des migrations soit bien gérée parce que nous devons savoir qui rentre et sort en Europe".

Eickhout: "Toute personne qui cherche un pays refuge parce qu’elle est poursuivie ou qu’il y a une guerre, cette personne a sa place en Europe. Je pense que notre principal problème, c'est que nous ne travaillons pas tous ensemble en Europe."

Cué: "On ferme les frontières autour de l'Italie, de la Grèce alors qu'on devrait pouvoir donner le passage à l'ensemble de ces personnes, qui viennent (...) de zones de guerre pour la plus grande majorité d'entre elles, et pouvoir les répartir sur l'ensemble de l'Europe".

- Brexit -

Weber: "Lorsque vous quittez l'UE, vous perdez les avantages de cette Union, de ce club et c'est ce que les Britanniques vivent en ce moment: ils vont perdre beaucoup."

Timmermans: "Le Brexit est terrible pour tout le monde, pour le Royaume-Uni, pour l'Union européenne, pour la position des Européens dans le monde."

Vestager: "Le Brexit est une mauvaise chose et s'il faut vraiment trouver un point positif, ce serait que les 27 se sont réunis pour y faire face, mais cela ne pourra jamais compenser cette mauvaise chose qu'est le Brexit".

Eickhout: "J’espère toujours que le Royaume-Uni restera dans l’UE. Mais s’ils veulent partir, il faut au moins s’assurer qu’ils partiront de façon ordonnée, et moi je souhaiterais qu’ils fassent partie de l’Union douanière et du marché commun."

Cué: "Le Brexit n'est pas un élément positif parce que derrière le Brexit il peut y avoir d'autres (NDLR: départs), demain la Hongrie, peut-être l'Italie avec la montée des extrêmes droites, avec la puissance qu'ils sont en train de prendre, on risque de faire éclater l'Europe."

- Les jeunes pro-climat et l'Europe -

Weber: Greta Thunberg "a fait un excellent travail pour réveiller la société. Une législation sur le changement climatique est nécessaire et doit être votée par le Parlement européen".

Timmermans: "Greta Thunberg est très efficace parce qu'elle a réussi à mobiliser un énorme mouvement de jeunesse et que ce mouvement a réussi à mobiliser les politiciens d'une manière que je n'aurais pas cru possible il y a trois ans".

Vestager: "Je pense que Greta est une très bonne source d'inspiration. Beaucoup de choses ont déjà été faites, mais nous pouvons bien sûr continuer à faire plus."

Eickhout: "Ce que Greta a réussi à faire, c'est s'adresser à l'Europe pour dire +Vous devez faire plus+"

Cué: "Je trouve que cette jeune fille a fait quelque chose d'assez extraordinaire, mobiliser par exemple ici en Belgique les étudiants tous les jeudis est extraordinaire (...) Lier climat et fin de mois je trouve que c'est un des slogans qui moi m'a le plus percuté".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.