Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L1: Lille, Mendes veut soigner sa sortie

L1: Lille, Mendes veut soigner sa sortie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Doté d’une valeur marchande estimée à 25 millions d’euros, qui ferait du bien aux finances du club, il bénéficie d’un bon de sortie: Thiago Mendes va faire un dernier tour de piste avec Lille vendredi en L1.

En l’absence de Boubakary Soumaré, parti à la Coupe du monde U20, et de Xeka, blessé aux ischio-jambiers, le Brésilien devrait évoluer dans l’entrejeu aux côtés de Thiago Maia.

Un petit clin d’oeil du destin, Mendes ayant pris la place de titulaire promise à son compatriote en début de saison. Et sans doute une dernière fois, aucun des deux n‘étant certain de rester dans le Nord.

Si, pour Maia, se pose la question de l’adaptation au jeu prôné par Christophe Galtier, le cas de Thiago Mendes est différent.

- Promesse à tenir /p>

“L’entraîneur ne veut pas voir partir les joueurs mais il est programmé qu’il nous quitte”, a rappelé son coach en conférence de presse mercredi. “Dans notre mode de fonctionnement, il y a la relation humaine et les engagements pris avec les uns et les autres. On tient à les respecter et, à partir du moment où tout le monde y trouve son compte, évidemment qu’il partira”, a-t-il poursuivi.

Cette promesse faite au joueur en début de saison aurait déjà pu entraîner un transfert cet hiver. Très intéressé par le joueur lors des derniers jours du mercato, le Paris SG n’avait finalement jamais formulé d’offre.

Thiago Mendes a donc poursuivi son excellente saison, gagnant sans doute quelques nouveaux courtisans un peu partout en Europe. “Je connais ses qualités, je suis certain qu’il aura du succès, ici ou dans n’importe quel club”, a loué son partenaire Luiz Araujo.

“Mendes est très sollicité. Il a reçu des offres de tous les grands championnats, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Sans oublier la Chine, où il a également la cote”, a déclaré à l’AFP une source proche du dossier.

Les objectifs atteints et même dépassés, le club nordiste a commencé à préparer la prochaine saison, Galtier ayant multiplié les réunions cette semaine avec son président Gérard Lopez et surtout Luis Campos, la tête pensante du mercato lillois.

“Garder une ossature” –

Si aucun nom n’a filtré, le profil du futur milieu est bien défini. “Il sera remplacé et pas par un joueur de 19 ou 20 ans. Il est important de garder une ossature avec des joueurs d’expérience qui seront des cadres la saison prochaine”, a dit l’entraîneur des Dogues. Le coach ne changera pas le style de jeu l’an prochain mais souhaite “un ou deux profils différents pour avoir la capacité de modifier l’animation en cours de match”. Un souhait auquel le club est attentif, mais qui passera après le remplacement des cadres.

Outre Mendes, régulateur du milieu de terrain, le Losc ne retiendra pas non plus sa star offensive Nicolas Pépé, dont la vente est une nécessité économique. S’il tient à Jonathan Ikoné, il pourrait également perdre Jonathan Bamba, le troisième homme de la “BIPBIP”. Et la rapide explosion du Turc Zeki Celik devrait amener des offres difficiles à refuser pour un défenseur latéral.

Rien n’est encore acté, mais une page va se tourner pour Lille ce vendredi. Les performances des partants rendent leur remplacement difficile, mais la Ligue des champions est un bel argument.

“Beaucoup de joueurs sont sollicités et c’est tant mieux, mais il y a aussi volonté de joueurs de nous rejoindre pour vivre une saison prochaine excitante”, conclut Galtier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.