Européennes: le Parti du Brexit en tête avec 31,5%

Européennes: le Parti du Brexit en tête avec 31,5%
Tous droits réservés 
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 - Agence France-Presse.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2024 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.

Le Parti du Brexit du populiste Nigel Farage arrivait en tête des élections européennes avec quelque 31,5%, selon les premiers résultats portant sur plus de 10% des votes, et son chef a immédiatement affirmé qu'il prévoyait "une grande victoire".

Le scrutin semble en revanche avoir durement sanctionné le Parti conservateur de la Première ministre Theresa May, relégué à la 5e place avec 7,5% des voix, payant ainsi son incapacité à mettre en oeuvre le Brexit. Il était précédé par le parti europhile des Libéraux-Démocrates avec quelque 20% des voix, le Parti travailliste à 16,6% puis les Verts à 11,6%, selon ces premiers résultats.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Encore des frappes russes sur Odessa, bâtiments civils endommagés

Images impressionnantes des inondations en Russie et au Kazakhstan, animaux secourus

Le Parlement britannique approuve le projet de loi sur l'expulsion de migrants au Rwanda