Sept migrants sont morts lors d'un naufrage au large de la Grèce

Sept migrants sont morts lors d'un naufrage au large de la Grèce
Tous droits réservés ΑΠΕ-ΜΠΕ © 2017ΜΠΟΥΓΙΩΤΗΣ ΕΥΑΓΓΕΛΟΣ
Par Malia Coutand avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Sept personnes ont perdu la vie ce mardi matin suite à un naufrage. L'embarcation, transportant environ une soixantaine de personnes, a chaviré au large de l'île grecque de Lesbos.

PUBLICITÉ

Sept migrants sont morts noyés, ce mardi matin, au large des côtes grecques de l'île de Lesbos. Deux enfants font partie des victimes du naufrage. Les gardes-côtes ont été prévenus tôt dans la matinée afin d'intervenir rapidement pour venir en aide aux migrants.

Ces derniers, comme beaucoup d'autres avant eux, tentaient de rejoindre l'Europe. Suite à l'intervention des secours, 57 personnes ont pu être sauvées

" Les gardes côtes grecs, les navires Frontex et les bateaux des équipes de sauvetage ont secouru 57 personnes en bonne condition physique, a déclaré Nikos Lagadiano, le porte-parole des garde-côtes grecs. Toutefois, sept personnes - quatre femmes, un homme et deux fillettes- ont été tirées de l'eau, inconscientes. Elles ont été amenées à l'hôpital de Mytilène, et ont été déclarées mortes un peu plus tard."

Dans un communiqué, le représentant du Haut Commissariat aux réfugiés en Grèce, Philippe Leclerc, a déclaré que "cette tragédie est un rappel douloureux que les gens continuent de faire des voyages périlleux pour atteindre les îles grecques de la mer Égée."

Il estime que "des efforts redoublés sont nécessaires pour garantir des moyens sûrs et légaux d'atteindre l'Europe, pour que les personnes ne risquent plus leur vie entre les mains de passeurs sans scrupules."

Ce type d'accidents est assez fréquent au large de Lesbos. En effet, de par sa proximité avec la Turquie, l'île permet aux exilés de trouver refuge en Europe. A l'heure actuelle, la Grèce accueille environ 70 000 migrants sur son territoire. Il s'agit, pour la plupart, d'exilés syriens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Énergies renouvelables : un vent nouveau souffle sur le secteur éolien en Grèce

Grèce : le nombre de migrants a plus que doublé en un an

En Grèce, la saison des incendies a déjà repris, 72 feux déclarés