Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Évasion fiscale dans le monde : 95 milliards d'euros collectés en 10 ans

Évasion fiscale dans le monde : 95 milliards d'euros collectés en 10 ans
Taille du texte Aa Aa

Selon une dernière étude de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la lutte contre l'évasion fiscale déclenchée en 2009, a permis de collecter 95 milliards d'euros d'impôt en plus dans le monde. En une décennie, plus de 500 000 comptes bancaires détenus secrètement à l'étranger ont été dévoilés.

Interrogé par Euronews, Pascal Saint-Amans, le Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, explique que c'est la mise en place d'un système d'échange d'informations fiscales qui a permis cela, "En fait aujourd'hui vous avez 100 pays dans le monde qui font ce que l'on appelle cet échange automatique de renseignements. Cent pays, ça couvre tous les pays développés, ceux du G20, tous les pays émergents et naturellement tous les états qui avaient du secret bancaire. On n'a pas les 200 pays du monde, mais pourquoi ? parce que les pays les moins développés en Afrique ou en Asie, et bien personne ne va aller cacher de l'argent là-bas. On a tous les pays où on est susceptible de trouver des gens qui cacheraient leur argent et donc il n'y a plus de faille dans le système. Il y a toujours des voleurs, des gens qui vont essayer de se dissimuler, mais ils vont essayer de le faire via des circuits criminels."

L'étude de l'OCDE, présentée aux ministres des Finances du G20 le weekend dernier à Fukuoka au Japon, permet de faire un premier bilan de la lutte contre la fraude fiscale. L'OCDE se base sur des données relatives aux dépôts bancaires d'une quarantaine de pays dont les Bahamas, les Bermudes, Curaçao, Jersey et Guernesey, l'Ile de Man, le Luxembourg, Panama, la Suisse et Chypre, des lieux réputés pour faciliter l'évasion fiscale. Sur la quarantaine de pays réputés pour être des hauts lieux de l'évasion fiscale, les dépôts d'argent ont diminué de 34 % en une décennie.

Toujours selon l'OCDE, 47 millions de comptes détenus à l'étranger ont été échangées entre les administrations fiscales de près de 130 pays qui ont adhéré à la convention MAC. Une étude plus détaillée sur les chiffres de la lutte contre l'évasion fiscale, est attendue au second semestre de cette année.