EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les jours de Madrid Central sont comptés

Les jours de Madrid Central sont comptés
Tous droits réservés 
Par Sandrine DelormeCarmen Menendez
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le nouveau maire conservateur de la capitale espagnole affirme que Madrid Central est un échec de lutte anti-pollution. Les écologistes contestent et avancent des chiffres.

PUBLICITÉ

Jose Luis Martinez-Almeida, le nouveau maire de centre-droit de la capitale espagnole s'apprête à démanteler ce projet phare dont l'objectif est de réduire la pollution de l'air. Il veut imposer un moratoire et rechercher une alternative.

Il y a 6 mois, cette zone du centre de la capitale espagnole a été réservée à ses résidents, aux transports publics, ambulances et véhicules électriques. Un système de vignettes environnementales a été mis en place pour les autres, et la mobilité des piétons et cyclistes privilégiés.

Résultat, selon l'association Ecologistas en Acción, le projet a permis de réduire drastiquement les niveaux de dioxyde de carbone à Madrid. La pollution a été réduite, en particulier dans le centre et le nord de la capitale espagnole.

Et les chiffres le prouvent. Le mois dernier, la station de mesure Plaza del Carmen, située aux limites de la zone de Madrid Central, a enregistré une diminution de 44 % des émissions de CO2 comparée à celles de 2018, même s'il n'a plu qu'une seule journée sur l'ensemble du mois de mai.

Mais le nouveau maire conservateur persiste et affirme que c'est un échec. A compter du 1er juillet, il n'y aura donc plus d'amendes pour les véhicules qui enfreignent les restrictions.

La mise en œuvre de Madrid central le 30 novembre dernier avait empêché l'Union européenne d'imposer une amende de plusieurs millions d'euros à l'Espagne pour ses niveaux élevés de pollution.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Madrid : les grands moyens pour lutter contre la pollution

Le parlement espagnol va examiner un projet de loi pour régulariser des sans-papiers

Europe : la France et l'Espagne ont rendu hommage aux victimes du terrorisme