Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les institutions de l’UE prennent forme

Les institutions de l’UE prennent forme
Tous droits réservés
REUTERS/Yves Herman
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ce fut une folle semaine pour les institutions européennes. L’enjeu est de taille car il s’agit de définir la politique de l’UE au cours des cinq prochaines années. Les 28 chefs d’Etat et de gouvernement ont finalement trouvé le ticket gagnant pour les quatre postes clefs de l’Union qui étaient en jeu. Ce sommet marathon, étalé sur trois jours, a respecté les règles de la dramaturgie européenne : négociations jusqu’au petit matin, suspension des discussions, report des pourparlers et enfin un compromis. Les dirigeants proposent l’Allemande Ursula von der Leyen à la tête de la Commission, la Française Christine Lagarde à la Banque Centrale européenne, le Belge Charles Michel prendra la présidence du Conseil européen, enfin la diplomatie européenne revient à l’Espagnol Josep Borrell.

Dans le même temps le Parlement européen a effectué sa rentrée. Les eurodéputés ont élu leur président, l’Italien David Sassoli. Mais la nomination d’Ursula von der Leyen fait grincer des dents dans l’hémicycle. L’institution se sent complètement ignorée dans ce processus. Cette rentrée parlementaire a aussi été l’occasion pour différents groupes politiques de donner le ton de la législature qui débute.