Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Pourquoi faut-il emmener du vin rouge sur la planète Mars ?

Pourquoi faut-il emmener du vin rouge sur la planète Mars ?
Tous droits réservés
REUTERS/Maxim Shemetov
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Boire un petit verre de vin rouge sur Mars serait bon - non pas pour le moral des astronautes - mais pour leurs muscles ! C'est le constat d'une étude publiée dans la revue Frontiers in Physiology.

Au cœur de cette découverte surprenante : le resvératrol, une molécule présente en grande quantité dans le vin rouge, plus largement dans le raisin et dans son jus. Sur la planète rouge, cette molécule pourrait en effet aider les explorateurs à préserver leurs muscles, soumis à rude épreuve dans un environnement hostile.

Selon les chercheurs, "une dose quotidienne modérée de resvératrol (150 milligrammes par jour) aiderait à atténuer le déconditionnement musculaire dans une gravité analogue à celle de Mars".

Comme le rappelle la Nasa, l'absence de gravité dans l'espace provoque une détérioration du système musculaire, une perte de masse et une diminution de la force musculaire : ce que l'on appelle l'atrophie.

Il faudra compter au moins six mois de voyage pour atteindre Mars puis s'adapter à une autre gravité, les spationautes devront tenter de limiter au mieux cette atrophie, en faisant du sport et donc, peut-être, en buvant un canon... ou en tout cas en consommant une dose de resvératrol.

Un grand cru martien ?

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont mené des expériences sur 24 rats mâles, exposés à une gravité comparable à celle existant sur Mars. 12 d’entre eux ont reçu quotidiennement du resvératrol. Au bout de 14 jours d'expérience, les rats qui avaient reçu les molécules avaient conservé leur masse musculaire.

Le vin rouge prévoit également de s'inviter sur la planète rouge d'une autre manière. Le projet baptisé "IX Millennium" est mené par des experts géorgiens, qui étudient en effet la possibilité de produire du vin sur Mars. "Si nous devons vivre sur Mars un jour, la Géorgie doit apporter sa contribution. Nos ancêtres ont amené le vin sur Terre, nous pouvons donc faire de même sur Mars", explique Niko­loz Doborj­gi­nidze, de l’Agence de recherche spatiale géorgienne. Un grand cru martien en perspective...