Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Italie : gare à la crise... économique

Italie : gare à la crise... économique
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Dans quelle mesure cette énième crise politique en Italie va t-elle avoir des conséquences sur l'économie du pays ?

Selon le quotidien Il Sole 24 Ore, l'incertitude politique de l'Italie coûterait sur deux ans au pays cinq milliards d'euros d'intérêts supplémentaires sur sa dette.

Une dette publique déjà énorme. Elle dépasse les 2.300 milliards d'euros, soit 134% du produit intérieur brut de l'Italie.

C'est la plus importante dette publique de la zone euro après la Grèce.

L'économie du pays est au point mort. Après une croissance marginale au premier trimestre de cette année, elle a fait du surplace entre avril et juin.

Le vice-premier ministre et chef du parti d'extrême droite italien, Matteo Salvini, veut relancer l'économie. Pas avare d'annonces choc, il promet que si le pays vote à nouveau et que son parti gagne, il relancera le budget italien de 50 milliards d'euros.

Une promesse qui semble difficile à concilier avec ce qu'a demandé à l'Italie la Commission européenne, soit un déficit budgétaire pour 2020 ne dépassant pas 2,04% du PIB.