DERNIERE MINUTE

Le skieur autrichien Marcel Hirscher, aux huit gros globes de cristal, prend sa retraite

Marcel Hirscher, lors du slalom géant de Grandvalira en Andorre, le 16 mars 2019
Marcel Hirscher, lors du slalom géant de Grandvalira en Andorre, le 16 mars 2019 -
Tous droits réservés
REUTERS/Christian Hartmann
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La rumeur bruissait depuis quelques temps en Autriche. C'est désormais officiel, le skieur Marcel Hirscher a annoncé mercredi 4 septembre la fin de sa carrière. Cette annonce a été faite lors d'une émission en direct prime time sur la télévision publique autrichienne, c'est dire l'importance de la chose dans la petite république alpine où le ski est le sport roi. A 30 ans, celui qui était devenu LA référence du ski Alpin, en décrochant notamment huit gros globes de cristal, raccroche donc les spatules.

A peine arrivé sur le plateau où été organisée, à Salzbourg sa région d'origine, cette conférence de presse, Marcel Hirscher a mis fin au suspense : "Je fais court, j'arrête" en assurant avoir pris sa décision il y a deux semaines, "des semaines très turbulentes", a-t-il précisé.

"Je ne suis plus prêt à en payer le prix", a-t-il expliqué en se disant "heureux de pouvoir encore s'asseoir sur deux genoux valides" après la pression physique endurée depuis son plus jeune âge. "Alors même que je remportais des épreuves, je songeais à arrêter", a-t-il encore confié.

Un palmarès hors normes

Marcel Hirscher quitte le grand cirque blanc au sommet de son art. L'Autrichien était devenu une icône dans son pays et il est entré dans la légende de son sport en établissant le plus impressionnant palmarès du ski alpin. L'histoire retiendra surtout ses huit victoires au classement général de la Coupe du monde. Personne n'avait réalisé avant lui une telle performance. Chez les garçons, le Luxembourgeois Marc Girardelli s'était arrêté à cinq, et chez les filles, l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll à six.

Marcel Hirscher, dont la discipline de prédilection était le slalom, s'est aussi adjugé deux médailles d'or aux Jeux olympiques.

REUTERS/Leonhard Foeger
Marcel Hirscher, le 4 septembre 2019 lors de la conférence de presse organisée à SalzbourgREUTERS/Leonhard Foeger

? 8 gros globes de cristal consécutifs (2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019)

1️⃣ 2 deux titres de champion olympique (slalom et combiné alpin, à Pyeongchang en 2018)

1️⃣ 7 titres de champion du monde (5 en individuel et 2 par équipe)

? 67 victoires en coupe du monde

Marcel Hirscher laissera une trace indélébile sur le ski alpin, sans doute plus importante que celle de l'autre légende du ski autrichien Hermann Maier. Seul écueil, il n'aura pas réussi à battre le record de 86 victoires en coupe du monde établi par le Suédois Ingemar Stenmark.

Dernière course et victoire à domicile de Marcel Hirscher, sur le slalom nocturne de Schladming, le 29 janvier 2019

Des hommages appuyés

Dès l'annonce de sa retraite officialisée, Marcel Hirscher a reçu de très nombreux messages venant du monde du ski alpin, à l'image de la reine du circuit féminin, l'Américaine Mikaela Shiffrin.

Autre gloire du ski américain, Lindsey Vonn, également jeune retraitée, a, elle aussi, salué la carrière de celui dont elle considère que le record de huit gros globes de cristal sera impossible à battre.

Chez les hommes, l'un de ses plus grands rivaux en slalom, le Français Alexis Pinturault, a souhaité une "bonne route" à "la légende".

D'autres réactions :

Une des autres icônes du sport autrichien, le footballeur autrichien David Alaba, qui fait les beaux jours de sa sélection nationale et de son club le Bayern Munich, a souhaité bonne chance à Marcel Hirscher pour les nouvelles pages de sa vie.

Maintenant au programme : foot et moto

Marié et père de famille depuis un an, Marcel Hirscher n'avait pas caché qu'il n'avait plus la même motivation qu'auparavant quand il s'agit de quitter ses proches pour repartir à l'entraînement ou en compétition.

"Je veux jouer au foot avec le petit, faire de la moto et je suis heureux de pouvoir le faire désormais", s'est réjoui le jeune retraité lors de sa conférence de presse, visiblement sans idée précise pour sa nouvelle vie, mais confiant dans l'avenir "pour (lui) montrer le chemin".

En juillet dernier, Marcel Hirscher s'était essayé en MotoGP, avec le pilote français Johann Zarco, sur le circuit de Spielberg en Autriche.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.